L'Éco-rénovation

 

 

Éco-construire n'est plus un problème de nos jours, par contre l'éco-rénovation d'une maison n'est pas commun. 

Pour toutes les personnes qui désirent rénover leurs maisons dans une démarche écologique, il est nécessaire de connaitre les éléments actuels dans ce secteur.

 

Plusieurs outils sont aujourd'hui utilisés dans cette démarche. 

 

 - La laine de bois.

Utilisée pour isoler la toiture, elle est élaborée à partir de fibre et de lignine de bois. C'est un isolant qui cumule des avantages (performant au plan thermique, perméable à la vapeur d'eau, sain pour les habitants). 

 

- La laine de mouton.

Avec les poils de mammifères et le duvet des oiseaux, la laine de mouton sert à isoler les murs d'une maison. Elle représente l'un des rares isolants produits par la nature. Elle est utilisée depuis des millénaires, mais ce sont les Allemands qui, en 1990, l'ont homologuée comme matériau d'isolation, l'un des plus performants. Sa conductivité thermique est équivalente à celle du liège et bien supérieure aux laines minérales. Elle est ininflammable et peut absorber jusqu'à 30 % de son poids d'eau sans paraître mouillée ni perdre ses qualités isolantes. 

 

- La pompe à chaleur aérothermique.

La PAC aérothermique extrait les calories de l'air. L'air est une source de chaleur facilement exploitable, sans capteur à installer et sans autorisation spéciale à demander, mais sa température variant beaucoup et rapidement, les performances des PAC aérothermiques varient elles aussi largement. 

 

En conclusion, face à l'augmentation du prix de l'énergie, l'éco-rénovation semble être une solution de plus en plus sollicitée pour faire baisser les factures d'énergies, améliorer le confort et augmenter la valeur de votre maison. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0